Les vingt demandes d'un enfant de parents séparés

Une très jolie lettre que tous les parents séparés soucieux de l'équilibre de leurs enfants pourraient utilement lire et relire...

 
Chère Maman,
  Cher Papa ,

N’oubliez jamais: je suis l’enfant de vous deux . Maintenant, vous ne vivez plus ensemble, mais j’ai besoin aussi bien de l’un que de l’autre.

Ne me demandez pas si j’aime plus l’un ou l’autre. Je vous aime tous les deux tout autant. Ne critiquez donc pas l’autre devant moi. Car cela me fait mal.

Aidez-moi à maintenir le contact avec celui d’entre-vous chez qui je ne suis pas. Formez son numéro de téléphone pour moi, ou écrivez-moi son adresse sur une enveloppe. Aidez-moi, à Noël ou à l’occasion de son anniversaire, de lui confectionner ou de lui acheter un beau cadeau. De mes photos, faites-en toujours une copie pour l’autre.

Conversez comme des adultes . Mais conversez. Et ne m’utilisez pas comme messager entre vous – encore moins pour des messages qui rendront l’autre triste ou furieux.

Ne soyez pas triste quand je vais chez l’autre. Celui que je quitte ne doit pas penser que je ne l’aimerai plus d’ici quelques jours. Je préférerais toujours être avec vous deux. Mais je ne peux pas me couper en deux – seulement parce que notre famille s’est déchirée.

Ne prévoyez jamais rien durant le temps qui m’appartient avec l’autre. Une partie de mon temps est à ma Maman et à moi; une partie de mon temps est à mon Papa et à moi. Soyez compréhensifs.

Ne soyez ni étonnés ni fâchés quand je suis chez l’autre et que je ne donne pas de nouvelles. J’ai maintenant deux maisons. Et je dois bien les distinguer – sinon je ne m’y retrouve plus du tout. Ne me passez pas à l’autre , à la porte de la maison, comme un paquet. Invitez l’autre pour un court instant à l’intérieur et conversez . Quand je suis recherché ou ramené, laissez-moi un court instant avec vous deux. Ne détruisez pas ce moment en vous fâchant ou vous disputant.

Laissez-moi être ramené par quelqu’un d’autre de la Maternelle ou de chez des amis si vous ne pouvez supporter le regard de l’autre.

Ne vous disputez pas devant moi . Soyez au moins aussi poli que vous le seriez avec d’autres personnes, comme vous l’exigez aussi de moi.

Ne me racontez pas des choses que je ne peux pas encore comprendre. Discutez-en avec d’autres adultes, mais pas avec moi.

Laissez-moi amener mes amis chez tous les deux. Je souhaite qu’ils puissent connaître ma Maman et mon Papa et les trouver sympa.

Mettez-vous d’accord au sujet de l’argent. Je ne souhaite pas que l’un en ait beaucoup et l’autre très peu. Il faut que ce soit bien pour tous les deux, ainsi je pourrai être à l’aise chez tous les deux.

N’essayez pas de m’habituer à la surenchère. De toutes les façons, je ne pourrais jamais manger tout le chocolat que j’aimerais.

Dites-moi franchement s’il vous arrive de ne pas pouvoir boucler le budget. Pour moi, le temps est bien plus important que l’argent. Je m’amuse bien plus avec un jouet simple et comique qu’avec un nouveau jouet.

Ne soyez pas toujours "actifs" avec moi. Cela ne doit pas toujours être quelque chose de fou ou de neuf quand vous faites quelque chose avec moi. Pour moi, le plus beau c’est quand nous sommes simplement heureux en train de jouer et que nous ayons un peu de calme.

Laissez le plus possible de choses identiques dans ma vie, comme c’était avant la séparation. Cela commence par ma chambre, ensuite sur les petites choses que j’ai faites tout seul avec mon Papa ou ma Maman.

Soyez aimable avec les grands-parents. Ils m'aiment et je les aime, ils veulent aussi être à mes côtés. Vous seriez aussi à mes côtés si je n’allais pas bien ! Je ne veux pas perdre, en plus, mes grands-parents.

Soyez "fairplay" avec le nouveau compagnon que l’un d’entre-vous rencontre ou a déjà rencontré. Je dois aussi m’entendre avec ces autres personnes. Je préfère quand vous ne vous espionnez pas jalousement l’un l’autre. Ce serait de toute façon mieux pour moi si vous rencontriez rapidement tous les deux quelqu’un que vous aimiez. Vous ne serez plus aussi fâché l’un envers l’autre.

Soyez optimistes. 

Vous n’avez pu gérer votre couple, mais laissez-nous au moins le temps que cela se passe ensuite bien. Relisez toutes mes demandes

Peut-être en discuterez-vous. Mais ne vous chamaillez pas. N’utilisez pas mes demandes pour faire des reproches à l’autre, aussi mal qu’il ait pu être avec moi ou que vous ayez cru qu'il le soit.

Si vous ne faites pas cela, vous n’aurez pas compris comment je me sens et ce dont j’ai besoin pour me sentir heureux.

Commentaires

1. Le jeudi 16 octobre 2008, 13:28 par papyflorian

Très jolie et émouvante ta lettre. Je devrais surement l'envoyer à mon ex....
Patrice

2. Le jeudi 16 octobre 2008, 18:05 par sara

moi aussi,mais ce serait mal vu. ca me reviendrai a la figure.
sara

3. Le samedi 18 octobre 2008, 16:06 par Josué

Ca me remonte le moral, qu'un enfant pense comme un ange et cela n'a absolument rien à voir avec notre façon à nous de faire ou de voir les choses.
J'aimerai trop que mon ex compagne prenne ça en compte et qu'elle me laisse voir me enfants!!!!
Tres tres touchant!

4. Le mardi 28 octobre 2008, 00:04 par vicky

j ai ete victimes d accusations calomnieuses et attestations fausses personnes n a verifier l identite adresse ou lien ou interressement financier.j ai perdu la garde de mon fils!!une amie que je ne voyais plus depuis 3 ans elle ecrit l attestation 2 mois apres que mon fils fut place fausses adresses car fausse carte d identite.UN homme que l on ma mit dans ma vie il etait paye par le pere de mon fils.J ai compris q apres.Il travaille pour enquete securite des ste.mais aussi dans le prive, j ai decouvert tout cela apres grace a mes investigations.La xxxx a du recevoir un gros cheque donnation car le pere de mon fils est riche.Meme le mari d une des nbres maitresses de mon ex a ecrit :il m offert 25000euros pour que je ne dise rien de se que je savais.Mon fils vit en belgique depuis 3 ans, mais son pere veut le mettre en pension a londres....les gens qui disent des horreurs et qui savent que un enfant peux en patir devrait etre condamner serieusement.Des annees de luttes et de tristesse;

5. Le mardi 4 novembre 2008, 12:58 par Hervé

Bonjour,

Je viens de découvrir votre site, dans lequel je me retrouve malheureusement ...

Le peu que je viens d'en lire m'intéresse énormément puisque je vis moi aussi au quotidien ce que vous décrivez ici. Je souhaiterais vivement pouvoir témoigner sur ce site, puisque si j'ai bien compris, vous donnez la parole aux personnes comme moi. Je n'ai pas le temps de détailler cela maintenant (je dois partir en rdv et je suis déjà en retard ...). Si vous le voulez bien, je reviendrai vite vers vous ces prochains jours.En attendant, voici mon blog où vous pourrez avoir un aperçu de ce que mes enfants et moi vivons comme calvaire : http://enfantsdudivorce.wordpress.c...
et http://enfantsdudivorce.wordpress.c...

Merci et à bientôt, Hervé

Ken: merci pour votre message. Mais les liens vers votre site ne fonctionnent pas.

6. Le mardi 4 novembre 2008, 23:05 par Hervé

A Ken : Je ne comprends pas ... Les liens sont bons, je viens de vérifier. Peut-être l'hébergeur avait-il un problème lorsque vous avez essayé?

Je vais rajouter un lien sur votre site dans mon blog. Si cela ne vous dérange pas, je vais aussi reprendre le contenu de cette lettre exemplaire, en précisant la source.

J'ai une question pour vous : Sur ce site, on trouve de nombreuses infos ... mais rien vous concernant. Pouvez-vous me dire ce qui vous a amené à faire ce site ?

Merci pour votre réponse et bravo quand même pour son contenu exemplaire.

Hervé

Ken: oui les liens fonctionnent à présent, je vous ai laissé un clin d'oeil en commentaires ;-) . Vous pouvez reprendre la lettre sans problème. Et en ce qui me concerne: j'ai créé ce site car je suis tombé dans le JAFLand moi aussi...

7. Le samedi 22 novembre 2008, 09:39 par totor74

 pères et mères, n'hésitez pas à aller jusqu'à la Cour de Cassation, qui peut être prise en charge par l'aide judiciaire selon les ressources et si le pourvoi est jugé sérieux. Pour ma part déja 5 pouvois en Cassation: 4 en Assistance Educative et 1 de décision JAF; et peut être 3 autres pourvois de décisions JAF l'année prochaine.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://jafland.info/trackback/52

Fil des commentaires de ce billet